Posts filed under ‘LE PROPHETE MOHAMMAD S.W.S’

الــصــحـيـــح من سيرة النبي الأعظم (صلى الله عليه وآله) / العلامة المحقق السيد جعفر مرتضى العاملي


الصحيح

من سيرة النبي الأعظم (ص)

الطبعة الخامسة

2005 م. ـ  1425 هـ . ق

المركز الإسلامي للدراسات

ــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــــ

الــصــحـيـــح

من سيرة النبي الأعظم

(صلى الله عليه وآله)

العلامة المحقق

السيد جعفر مرتضى العاملي

عدد المجلدات 35

انقر على الرابط التالي

http://www.mezan.net/sayed_jaafar/book/index.html

Publicités

3 mars 2010 at 22 h 48 min

أسرار مولد رسول الله صلى الله عليه و على اله


السلام عليكم و رحمة الله و بركاته
اللهم صل على محمد و ال محمد
أسرار مولده: رواه زياد بن المنذر عن ليث بن سعيد قال: قلت لكعب الأحبار وهو عند معاوية، كيف تجدون صفة مولد النبي صلى الله عليه وآله؟ وهل تجدون لعترته فضلا؟ فالتفت إلى معاوية لينظر كيف هو فأنطقه الله فقال: هات يا أبا إسحاق، فقال كعب: إني قرأت اثنين وسبعين كتابا نزلت من السماء، وقرأت صحيفة دانيال ووجدت في الكل مولده ومولد عترته، وإن اسمه لمعروف، ولم يولد نبي نزلت عليه الملائكة قط ما خلا عيسى وأحمد، وما ضرب على آدمية حجب الجثة غير مريم وآمنة، وكان علامة حمله أن نادى مناد في السماء في الليلة التي حملت به آمنة عليها السلام: أبشروا يا أهل السماء، فقد حمل الليلة بأحمد، وفي الأرض كذلك حتى في البحور، وما بقي يومئذ في الأرض دابة تدب ولا طائر يطير، إلا وعلم بمولده صلى الله عليه وآله، ولقد بني في الجنة ليلة ولادته سبعون ألف قصر من ياقوت أحمر، وسبعون ألف قصر من اللؤلؤ الرطب، وسميت قصور الولادة، وقيل للجنة: اهتزي وازيني، فإن نبي أولئك قد ولد، فضحكت الجنة يومئذ فهي ضاحكة إلى يوم القيامة، وبلغنا أن حوتا من حيتان البحر يقال له طموسا وهي سيدة الحيتان، لها سبعمائة ألف ذنب تمشي على ظهور سبعمائة ألف ثور، الواحد أكبر من الدنيا، لكل ثور منها سبعمائة ألف قرن من زمرد أخضر اضطرب فرحا لمولده، ولولا أن الله تعالى ثبته لجعل عاليها سافلها، وبلغنا يومئذ أنه ما بقي جبل إلا لقي صاحبه بالبشارة ويقول: لا إله إلا الله، ولقد خضعت الجبال كلها لأبي قبيس كرامة لمحمد صلى الله عليه وآله، ولقد قدست الأشجار أربعين يوما بأغصانها، وأزهارها وثمارها، فرحا بمولده، ولقد ضرب بين السماء والأرض سبعون عمودا من نور، ولقد بشر آدم بمولده فزاد في حسنه سبعين ضعفا، ولقد بلغني أن الكوثر اضطرب فرحا وطمأ ملؤه حتى رمي ألف قصر من قصور الجنة من الدر والياقوت نثارا لمولده، ولقد زم إبليس وسبل وألقي في الحفير أربعين يوما، ولقد تنكست الأصنام كلها وصاحت، وسمعوا صوتا من الكعبة يقول: يا قريش جاءكم البشير، جاءكم النذير، معه عمر الأبد، والرمح الأكبر، وهو خاتم الأنبياء، ونجد في الكتب أن عترته خير البشر، ولا تزال الناس في أمان من العذاب ما دامت عترته في الدنيا، فقال معاوية: يا أبا إسحاق ومن عترته؟ فقال: من ولد فاطمة، فعبس معاوية وجهه، وعض على شفته، وقام من مجلسه (1).
————————————————————
1*الحديث بطوله في البحار: 15 / 261 ح 12

2 mars 2010 at 23 h 57 min

Le Prophète par Lui-Même

Le Prophète par Lui-Même

Mon Seigneur m’a proposé de transformer pour moi Bat-hâ’ Makkah (le lit de la vallée de la Mecque) en or, mais je Lui ai dit: «Non Seigneur! Je préfère me rassasier un jour et avoir faim, l’autre. De cette façon, lorsque j’ai faim, je T’implore et je T’invoque, et lorsque je suis rassasié, je Te remercie et je fais Tes louanges».(581)

Je mange comme mange tout serviteur et je m’assieds comme s’assoit tout serviteur, et je suis en fait un serviteur.(582)

O mon Dieu! Fais-moi vivre comme un indigent et mourir comme un indigent et place-moi parmi le groupe des indigents le Jour de la Résurrection. Certes, le plus misérable des misérables sera celui qui réunit contre lui la pauvreté d’ici-bas et la torture dans l’Au-delà.(583)

Quiconque prie sur moi une fois, Allah prie sur lui dix fois.

* Dans « Al-Dur al-Manthûr », d’al-Siyûtî, ‘Abdur Razzâq, Ibn Abî Chîbah, Ahmad, ‘Abd ibn Hamîd, al-Bukhârî, Muslim, Abû Dâwûd, al-Tirmithî, al-Nasâ’î, Ibn Mâjah et Ibn Marduwayh ont rapporté de Ka’ab ibn ‘Ajrah: Un homme a dit: O Messager d’Allah! Pour ce qui est du Salut sur toi, nous l’avons compris. Mais comment prier sur toi? Le Prophète répondit:

«Dites: O Allah! Prie sur Muhammad et sur les Âle Muhammad (la Famille de Muhammad), comme Tu as prié sur Ibrâhîm et sur les Âle Ibrâhîm; en effet, Tu es Digne de Louanges et de Gloire».

Notes :

581. 581. Rapporté par Abî Amâmah et cité dans « Sunan al-Tarmathî »: 4/518, Hadith 2377.

582. 582. « Tabaqât Ibn Sa’d »: 1/37; Majma’ al-Zawâ’id »: 9/19.

583. 583. « Sunan al-Tarmathî »: 2/359; « Al-Mawâhib al-Laduniyyah »: 2/231.

28 février 2010 at 2 h 30 min

Testament du Prophète (P) à l’Imam ‘Alî (p): Le Perfectionnement Moral

estament du Prophète (P) à l’Imam ‘Alî (p): Le Perfectionnement Moral (du bon caractère)(646)

1- O ‘Alî! Je t’interdis trois grands défauts: l’envie, l’avidité et le mensonge.

2- O ‘Alî! Trois qualités constituent les maîtres des bons actes: être équitable avec les gens; consoler le frère pour l’amour d’Allah – IL est Puissant et Sublime – ; invoquer Allah – IL est Béni et Très-Haut – dans toutes les circonstances.

3- O ‘Alî! Quiconque ne possède pas les trois choses suivantes, aucune de ses actions ne vaut rien: une piété qui l’empêche de désobéir à Allah – IL est Puissant et Sublime -, un bon caractère pour se comporter aimablement avec les gens; une clémence par laquelle il répond à l’ignorance d’un ignorant.

4- O ‘Alî! Trois qualités font partie des vérités de la Foi: Donner généreusement lors des vaches maigres; être équitable avec les gens même à son propre détriment; dispenser son savoir lorsqu’on est instruit.

5- O ‘Alî! Trois qualités font partie des nobles caractères: tu donnes à celui qui t’a privé; tu prends contact avec celui qui a rompu avec toi; tu pardonnes à celui qui a été injuste envers toi.

6- Quiconque retourne à Allah en ayant respecté trois principes, il sera parmi les meilleurs des gens: quiconque retourne et rencontre Allah en s’étant acquitté de toutes les obligations qu’IL lui avait prescrites, sera au nombre des meilleurs adorateurs, quiconque évite les interdits d’Allah, sera parmi les plus pieux des gens, quiconque est satisfait de ce qu’Allah lui a imparti, sera parmi les plus riches des gens.

7- O ‘Alî! Trois choses que personne au sein de cette Communauté ne supporte: consoler un frère en partageant avec lui son bien; être équitable avec les gens même à son propre détriment; et se rappeler Allah dans toutes les circonstances, non pas en se contentant de dire: Subhân-Allâh wa-l-Hamdu li-l-lâh wa lâ ilâha ill-Allâh wa-llâh Akbar (Gloire à Allah, Louanges à Allah, il n’y a de Dieu qu’Allah et Allah est le plus Grand), mais en s’abstenant, par crainte d’Allah – IL est Puissant et Sublime -, de prendre quelque chose d’interdit qui s’offre à Lui.

8- O ‘Alî! Retiens trois mérites, trois rachats, trois choses assassines, et trois choses salutaires:

i)
Les trois mérites sont l’accomplissement du wodhû’ au matin glacial, l’attente de la prière suivante après l’accomplissement d’une prière, la marche matin et soir pour se joindre aux réunions des gens.

ii) Les trois rachats sont: répandre la paix, offrir la nourriture, veiller la nuit dans l’adoration d’Allah pendant que les gens dorment.

iii) Les trois choses assassines sont: une avarice obéie, un caprice suivi, l’auto-admiration.

iv) Les trois choses salutaires sont: la crainte d’Allah secrètement et publiquement, la modération dans les dépenses dans la richesse et dans la pauvreté, un mot juste dans le contentement et le mécontentement.

9- O ‘Alî! On reconnaît le bon croyant à trois signes: la Prière, la Zakât et le Jeûne; on reconnaît l’homme affecté à trois signes: il flatte si on est présent, il médit lorsqu’on est absent et il se venge si on est dans le malheur; on reconnaît l’oppresseur à trois signes: il soumet celui qui est au-dessous de lui par la force et celui qui est au-dessus de lui par la désobéissance et il soutient les oppresseurs; on reconnaît le sournois à trois signes: il s’affaire lorsqu’il est en présence des gens et devient paresseux lorsqu’il se trouve seul, et il aime à être complimenté pour tout ce qu’il fait; on reconnaît l’hypocrite à trois signes: il ment lorsqu’il parle, il manque à sa parole lorsqu’il promet, et il trahit le dépôt lorsqu’on lui confie quelque chose.

10- O ‘Alî! Trois actions comptent comme ornements d’Allah:

i) Un homme qui rend visite à un croyant pour l’amour d’Allah; de ce fait il est le visiteur d’Allah, et Allah se fait un devoir d’honorer Son visiteur et de lui accorder ce qu’il Lui demande;

ii) Un homme termine sa Prière prescrite et se met à accomplir des actes surérogatoires en attendant l’horaire de la Prière prescrite suivante; il est dès lors l’hôte d’Allah, et Allah se fait un devoir d’honorer son hôte;

iii) Celui qui accomplit le Pèlerinage majeur et celui qui accomplit le Pèlerinage mineur (‘Umarah): ils sont les délégués d’Allah, et Allah se fait un devoir d’honorer Sa délégation.

11- O ‘Alî! Trois actes seront récompensés dans la vie d’ici-bas et dans la vie future: le Pèlerinage, lequel éloigne la pauvreté, l’aumône, laquelle écarte le malheur et le contact avec les proches parents, lequel appelle la longue vie.

12- O ‘Alî! Trois catégories d’hommes seront sous la protection du Trône le Jour de la Résurrection:

i) Un homme qui aura aimé pour son frère ce qu’il aime pour lui-même;

ii)
Un homme ayant appris quelque chose, n’y réagit point (ne prend position ni pour ni contre) jusqu’à ce qu’il vérifie si ce quelque chose appelle le contentement ou le mécontentement d’Allah;

iii) Un homme qui ne reproche jamais un défaut à son frère jusqu’à ce qu’il enlève ce défaut de lui-même, et une fois qu’il aura effacé ce défaut de lui-même, il découvrira qu’il en a un autre, et ainsi de suite. En fait, l’homme comporte suffisamment de défauts pour ne s’occuper que de lui-même.

13- O ‘Alî! Trois qualités font partie des portes de la piété: la générosité de l’âme, les bonnes paroles, la patience devant le mal.

14- O ‘Alî! Tous les yeux pleureront le Jour de la Résurrection, sauf trois: un il qui aura veillé pour la Cause d’Allah, un il qui se sera abstenu de se porter sur les interdits d’Allah, et un il qui aura débordé de larmes de crainte d’Allah.

Notes :

646. 646. Hadiths cités dans la revue « Risâlat al-Thaqalayn » (No 23, 1999) sous le titre « Trois qualités dans les bons caractères ».

28 février 2010 at 2 h 23 min

Les manières du Prophète (Paix et salut sur lui et sa Sainte famille)

De son coté, le Messager de Dieu (saw) affirma : « J’ai été envoyé pour perfectionner les nobles manières. »

On décrit le Prophète (saw), en disant : « Son éthique, c’était le Coran. »

De tous les humains, il avait (saw) les meilleures manières. Il disait souvent : « Seigneur ! Tout comme Tu as embelli mon apparence, embellis mes manières. » De plus, il implorait Dieu disant : « Seigneur !

Je cherche refuge auprès de Toi contre la misère, l’hypocrisie et les mauvaises manières. » Dieu  -Exalté soit-Il – l’en préserva et le guida vers tout bien. Dieu, le Miséricordieux, dit : « Et Il t’a enseigné ce que tu ne savais pas. Et la grâce de Dieu sur toi est immense. »

28 février 2010 at 2 h 21 min

LE PROPHETE MOHAMMAD S.W.S

Vont suivre des citations de spécialistes non-musulmans, et nulle apologie de rigueur: la vérité nue: jugez.
“Si la grandeur du dessein, la petitesse des moyens, l’immensité de la réussite sont les trois mesures du génie de l’homme, qui osera comparer humainement un grand homme de l’histoire moderne à Mohammad? Les plus fameux n’ont remué que des armes, des lois, des empires; ils n’ont fondé (quand ils ont fondé quelque chose) que des puissances matérielles qui s’écroulèrent souvent avant eux. Celui-là a remué des armées, des législations, des empires, des peuples, des dynasties, des millions d’hommes sur un tiers du globe habité mais il a remué de plus des autels, des dieux, des religions, des idées, des croyances, des âmes… Sa patience dans la victoire, son ambition toute d’idée, nullement d’empire, sa prière sans fin, son triomphe après le tombeau attestent plus qu’une imposture, une conviction. Ce fut cette conviction qui lui donna la puissance de restaurer un dogme. ce dogme était double, l’unicité de Dieu et l’immatérialité de Dieu; l’un disant ce que Dieu est, l’autre disant ce qu’il n’est pas: l’un renversant avec le sabre des dieux mensongers, l’autre inaugurant avec la parole une idée! “Philosophe, orateur, apôtre, législateur, guerrier, conquérant d’idées, restaurateur de dogmes rationnels, d’un culte sans images, fondateur de vingt empires terrestres et d’un empire spirituel, voilà Mohammad!` à toutes les échelles ou l’on mesure la grandeur humaine, quel homme fut le plus grand?`

Lamartine, Histoire de la Turquie
Paris, 1854. Tome 1 et Livre 1, p. 280

“Ce n’est pas la propagation mais la permanence de sa religion qui mérite notre émerveillement; la même impression, pure et parfaite, qu’il laissa à la Mecque et à Médine, se retrouve, après douze siècles, chez les Indiens, les Africains et les Turcs, prosélytes du Coran…Les Musulmans ont su résister, uniformément, à la tension de réduire l’objet de leur foi et de leur dévotion au niveau des sens et de l’imagination de l’homme. “Je crois en Un seul Dieu et en Mohammad, son prophète”; ceci enferme la profession de Foi de l’Islam, de façon simple et invariable. L’image intellectuelle de la Divinité ne s’est jamais vue dégradée par une idole, quelle qu’elle soit; les hommages rendus au prophète n’ont jamais franchi la mesure de la vertu humaine; ses préceptes vivants ont restreint la gratitude de ses disciples dans les limites de la raison et de la religion.“

Edward Gibbon et Siomn Ocklay
History of The Saracen Empire

“Il était César et le pape réunis en un seul être; mais il était le Pape sans avoir les prétentions du Pape, et César sans avoir les légions de César: Sans armée, sans garde du corps, sans palais et sans revenu fixe; s’il y a un homme qui a le droit de dire qu’il règne par la volonté divine, se serait Mohammad, puisqu’il a tout le pouvoir sans avoir les instruments ni les supports.”

Bosworth Smith,
Mohammad and Mohammadanism,
Londres, 1874, p.92

“Il est impossible, pour quelqu’un qui étudie la vie et le caractère du grand Prophète d’Arabie, pour quelqu’un qui sait comment il enseignait et de quelle façon il vivait, d’avoir d’autre sentiment que le respect pour ce prophète prodigieux, l’un des grands messagers de l’Etre Suprême. Même si mes discours contiennent bien des choses qui sont familières à beaucoup d’entre vous, chaque fois que moi-même je les relis, je sens monter en moi une nouvelle vague d’admiration, un nouveau sentiment de révérence, pour ce prodigieux grand maître arabe.“

Annie Besant,
The Life And Teachings of Mohammad.
Madras, 1932, p.4.

“La façon dont il accepta les persécutions dues à sa foi, la haute moralité des hommes qui vécurent à ses côtés et qui le prirent pour guide, la grandeur de son œuvre ultime, tout cela ne fait que démontrer son intégrité fondamentale. La supposition selon laquelle Mohammad serait un imposteur soulève plus de problèmes qu’elle n’en résout. Et pourtant aucune des grandes figures de l’histoire n’est si peu appréciée en Occident que le Prophète Mohammad.”

W. Montgomery, Mohammad at Mecca,
Oxford, 1953, p. 52

“Homme d’affaires prospère dès l’âge de vingt ans, il devait bientôt devenir directeur des caravanes de chameaux d’une veuve fortunée. Celle-ci reconnaissant ses mérites, lui proposa le mariage. Bien qu’elle fut de quinze ans son aînée, il l’épousa et fut un époux dévoué jusqu’à sa mort.“ “De même que la plupart des grands prophètes qui le précédèrent, Mohammad chercha à éviter l’honneur de transmettre la parole divine, se considérant comme indigne d’accomplir cette tâche. Mais l’ange lui ordonna: “Lis!” De ce que nous connaissons de sa vie, nous savons que Mohammad ne savait ni lire ni écrire, mais il commença à dicter des mots qui lui étaient inspirés, et qui allaient bientôt transformer une grande partie du globe par le verset: “Il n’y a qu’un seul Dieu.” “Sur tous les plans, Mohammad était un esprit éminemment pratique. Lorsque son fils bien aimé, Ibrahim, mourut, il y eut une éclipse, et des rumeurs s’étendirent rapidement disant que Dieu lui avait exprimé personnellement ses condoléances. Or, on dit que Mohammad lui-même affirma qu’une éclipse étant un phénomène naturel, il est insensé d’attribuer ce genre de phénomène à la naissance ou la mort d’un être humain.“ “A la mort de Mohammad, certains voulurent le déifier, mais son successeur administratif mit fin à cette vague d’hystérie par une des paroles les plus belles de l’histoire religieuse: Si l’un d’entre vous alla jusqu’à rendre un culte à Mohammad, il est mort. Mais si c’est à Dieu qu’il rend un culte, il vivra pour l’éternité.”

James A. Michener, Islam: The Misunderstood Religion.
dans la revue Reader’s Digest (édition américaine).
Numéro de mai 1955, p. 68-70

“Certains lecteurs seront peut-être étonnés de me voir placer Mohammad en tête des personnalités ayant exercé le plus d’influence en ce monde, et d’autres contesteront probablement mon choix. Cependant, Mohammad est le seul homme au monde qui ait réussi par excellence sur les plans: religieux et séculier.“

Michael H. Hart, The 100: A Ranking of the Most Influential Persons in History (Un classement des plus influentes personnalités de l’Histoire)
New-York: Hart Publishing Co. Inc. 1978 p. 33

28 février 2010 at 2 h 20 min


Archives

Archives

décembre 2018
L M M J V S D
« Mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

Blog Stats

  • 147 681 hits

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire a ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

Rejoignez 31 autres abonnés

Principaux clics

  • Aucun